Croisements du 31 juillet, à 14h00 sur France Culture

L’homme est-il un animal ?

Philippe Descola et Alain Prochiantz


Présentation de l'émission
Définir l'homme par rapport à l'animal n'est-ce pas le rêve avoué des philosophes depuis le XVII siècle ? L'enjeu était de taille, puisqu'il en allait de la définition du propre de l'homme autant que de sa destination. Si le biologiste aujourd'hui admet que l'homme est à peu près un animal comme les autres, tant les différences génétiques entre un grand singe et l'homme sont infimes, il accorde néanmoins de l'importance à la discontinuité existante entre l'homme et l'animal. L'anthropologue semble faire le chemin inverse. Face aux progrès de l'éthologie de terrain, il détrône l'homme d'un certain nombre de suprématies. Il met les capacités cognitives des hommes et des animaux en partage. Notamment sur le plan de la technique. Il respecte également les sociétés animistes qui font de l'homme et des animaux des vivants possédant des qualités autonomes. Un dialogue qui brouille les frontières et redistribue les rôles.

A LIRE
Alain Prochiantz : Darwin : 200 ans, Editions Odile Jacob, coll. Collège de France, 2010.
Philippe Descola : Par delà la nature et la culture, Gallimard, 2005.