Le Collège de France félicite ses professeurs, chercheuses et chercheurs, lauréats de l'appel à projets générique 2019 de l'ANR

17 juillet 2019

Le Collège de France se réjouit du succès à l’appel à projets générique 2019 de l’ANR du professeur Jean-Marie Tarascon, titulaire de la chaire Chimie du solide et de l'énergie, de Muriel Lombard, chercheuse au sein de l'Unité de recherche Chimie des Processus Biologiques, de Nathalie Rouach chercheuse au Centre Interdisciplinaire de Recherche en Biologie et de Marco Schiro, responsable de l'équipe Théorie de la matière quantique hors équilibre au sein de l'Institut de Physique.

Projet BALWISE

Jean-Marie Tarascon

Le Professeur Jean-Marie Tarascon coordonnera le projet lauréat BALWISE (Batteries aqueuses au Li utilisant des électrolytes superconcentrés).

Les batteries Li-ion, en raison de leurs performances exceptionnelles, sont désormais partie intégrante de notre société. Cependant abaisser leur coût et les rendre plus écologiques reste deux défis majeurs à relever. La récente découverte d’électrolytes aqueux concentrés en sels (WISE) permettant d’ouvrir la fenêtre de potentiel de l’eau au-delà de 1,23 V, suscite de grands espoirs. Mais, quelle est la viabilité de cette approche ? C'est ce à quoi BALWISE tentera de répondre.

Projet NonEQuMAT

Marco Schiro

Marco Schiro coordonnera le projet lauréat NonEQuMAT (Matière Quantique Hors Équilibre : de la Théorie à la Simulation Quantique).

L’objectif du projet NonEQuMat est d’aborder des questions théoriques fondamentales dans le domaine de la physique de la matière quantique hors d’équilibre, que sous-tendent le comportement d'importantes plateformes émergentes pour la simulation et les technologies quantiques, allant des atomes ultra-froids dans des réseaux optiques, aux matrices de Rydberg aux circuits quantiques couplés.

Projet O2-taboo

Muriel Lombard

Murielle Lombard est partenaire du projet lauréat O2-taboo (hydroxylation indépendante d'O2 et synthèse anaérobie d'ubiquinone coordonné par Fabien Pierrel).

Le projet O2-taboo se propose de comprendre comment fonctionne la biosynthèse d’une quinone universelle et essentielle à la vie, l’ubiquinone (ou coenzyme Q), en l’absence d’oxygène, chez la bactérie modèle Escherichia coli. Il cherchera notamment à mieux connaître le mécanisme moléculaire d’une réaction d’hydroxylation anaérobe, dans laquelle la source d’oxygène ne serait ni l’oxygène moléculaire 02 ni l’eau. Ceci représenterait une réaction chimique sans précédent.

Le Projet comporte 3 groupes :

  • Dr Fabien Pierrel (TIMC-IMAG, UMR5525, UJF-Grenoble) : physiologie et phylogénie.
  • Dr Murielle Lombard (Laboratoire Chimie des Processus Biologiques, UMR8229, Institut de Chimie, Collège de France) : biochimie et enzymologie structurales.
  • Pr Frédéric Barras (sAME, Département de Microbiologie, Institut Pasteur) : microbiologie et génétique.

Projet MicroSenso

Nathalie Rouach

Nathalie Rouach est partenaire du projet lauréat MicroSenso (Les microglies dans l’assemblage des circuits inhibiteurs pendant les périodes critiques sensorielles coordonné par Sonia Garel).

L’inflammation prénatale est un facteur de risque pour les maladies neurodéveloppementales. Mais les interactions neuro-immunitaires précoces influant sur le câblage cérébral restent à élucider. Grâce à des expertises en développement, imagerie de pointe, électrophysiologie et comportement, le projet MicroSenso réalisé en collaboration avec les équipes de S. Garel (ENS, Paris) et E. Audinat (IGF, Montpellier) permettra de comprendre comment les interactions neuroimmunitaires sculptent le cerveau en conditions normales et pathologiques.