Parution de la leçon inaugurale de Jon Elster "Raison et raisons"

Pour les moralistes classiques, la raison, opposée aux passions ou à l’intérêt particulier, est une idée normative, censée nous guider dans l’espace public ; l’inculquer est la tâche du précepteur du prince. Pour les économistes modernes, la rationalité est une idée explicative, censée rendre compte de l’action en la ramenant aux raisons de l’agent : à ses motivations et à ses croyances ; sa poursuite est la tâche du conseiller du prince. L’empire de la raison serait faible si elle n’était pas soutenue par la rationalité, mais aussi par l’amour-propre.

Né en 1940 à Oslo, Jon Elster a enseigné la philosophie, l’histoire, la sociologie et les sciences politiques en France, en Norvège et aux Etats-Unis. Il est notamment l’auteur de Leibniz et la formation de l’esprit capitaliste (1975), Le Laboureur et ses enfants (1987), Karl Marx : une interprétation analytique (1989) et Psychologie politique (1990). Il est depuis 2006 professeur titulaire de la chaire de Rationalité et sciences sociales au Collège de France.

Raison et raisons

Rationalité et sciences sociales
Fayard «Leçons inaugurales»
Novembre 2006