Rokhaya Diallo

Malgré la présence d’une importante population noire en France, les espaces audiovisuels se caractérisent par une relative invisibilité des visages noirs. Leur présence semble circonscrite à certains domaines comme le sport ou la musique où l’on observe parfois une surreprésentation, alors que d’autres leur réservent la place réduite des faits divers. Et lorsqu’une controverse surgit notamment dans la formulation de déclarations racistes, les premiers concernés sont relégués au second plan ou discrédités dans leurs protestations. La donne semble évoluer avec l’émergence de médias explicitement destinés à rendre visibles des personnages/personnalités noirs.