Samy Tchak

Il s'agira de parler de l'écriture de soi au cœur d'une vision globale d'un pays ou d'un continent – comme le fait A. Mabanckou, depuis quelques livres d'ailleurs, avec Demain j'aurai vingt ans, Lumières de Pointe-Noire et Petit Piment. Comment mettre en relief une histoire de vie au cœur d'une histoire collective d'un pays ou du continent ? De quoi parlons-nous ? De notre intériorité ou du continent ? Peut-on écrire un continent ?