Retour sur le langage

Ici, le Professeur Prochiantz discute sur un plan théorique la question de l’agrandissement de la surface du cortex au cours de l’évolution des mammifères et en propose des mécanismes génétiques et cellulaires responsables, en même temps qu’il en tire les conséquences sur le plan de notre explosion cognitive. Puis, à l’usage de cours ultérieurs, il débat de l’irruption de technologies nouvelles, comme la reprogrammation génétique de cellules différenciées, l’édition des génomes et l’utilisation des organoïdes. Le cours se termine avec la question des méthylations de l’ADN et de l’importance de l’épigénétique dans l’évolution de la face chez les humains.