Anselm Kiefer Chaire de Création artistique (2010-2011)

Biographie

Peintre allemand, Anselm Kiefer est né en 1945 à Donaueschingen dans le Bade-Wurtemberg. Il étudie d'abord le droit, les langues et les littératures romanes, avant de s'orienter vers l'art en fréquentant les Écoles des beaux-arts de Fribourg-en-Brisgau et de Karlsruhe. Après avoir travaillé à Buchen dans le Bade-Wurtemberg, il s'installe en France et travaille à Barjac dans le Gard à partir de 1993 et à Paris depuis 2007.

L'œuvre d'Anselm Kiefer démarre sur une interrogation capitale : comment, après l'Holocauste, être un artiste qui s'inscrit dans la tradition allemande ? Ce travail existentiel de mémoire s'est élargi d'une quête spirituelle nourrie de grands mythes et de mystique kabbalistique. Pétri de culture, il mêle peinture, photographie, livres et sculptures. Fasciné par le judaïsme, Anselm Kiefer a, tout au long de son œuvre, exploré le thème de la Kabbale avec la même insistance que celui de la germanité.

Ses œuvres font partie des collections des plus grands musées du monde. En octobre 2007, trois d'entre elles (Athanor, une peinture de onze mètres de haut, Danaë et Hortus conclusus, deux sculptures) entrent dans les collections du musée du Louvre. Anselm Kiefer a inauguré le programme Monumenta du Grand Palais à Paris en 2007, avec un travail qui rend hommage notamment aux poètes Paul Celan et Ingeborg Bachmann, mais aussi à Céline.

En 2009, à l'occasion des célébrations des vingt ans de l'Opéra Bastille, l'institution commande à Kiefer la conception d'un spectacle musical avec récitant intitulé Am Anfang dont il réalise le concept, la mise en scène, les décors et les costumes sur des textes bibliques de l'Ancien Testament.

Anselm Kiefer a reçu le prestigieux Praemium Imperial Prize à Tokyo en 1999 et a été élu lauréat du Prix de la Paix des Libraires et Éditeurs allemands pour l'année 2008.