Écrire la vie : Montaigne, Stendhal, Proust

« La discontinuité du moi à l'épreuve de la honte, de l'amour et de la mort »