1966 : Annus mirabilis

Pourquoi 1966 ?