1966 : Annus mirabilis

L’exploitation des formalistes russes