Fins de la littérature

Je n'ai jamais appris à finir : Aragon et la question du desinit