Cuprates supraconducteurs : où en est-on ?

Origine physique du "pseudogap", dichotomie nœuds/antinoeuds (II)