Laboratoire

Laboratoire d'Interférométrie Stellaire et Exoplanétaire

Créé le 1er janvier 2000 dans le cadre de la chaire d'astrophysique observationnelle du Collège de France dont Antoine Labeyrie est titulaire depuis 1990, le Laboratoire pour l'Interférométrie Stellaire et Exoplanétaire (LISE) a tout d'abord été hébergé à l'Observatoire de Haute-Provence qui était à l'époque l'une des trois composantes de l'OSU-Marseille-Provence. Dans le même temps LISE était aussi associé informellement à l'équipe du Grand Interféromètre à deux Télescopes (GI2T) de l'Observatoire de la Côte d'Azur (OCA).

À partir de 2006, Antoine Labeyrie a mené des recherches en dehors de l'OHP en vue du développement d'un hypertélescope prototype dans une vallée de haute montagne aux caractéristiques appropriées. Après avoir effectué des essais au Maroc et dans les Pyrénées espagnoles, en 2009, Antoine Labeyrie retint pour la construction d'un prototype d'hypertélescope le site du vallon de la Moutière dans l'Ubaye (Alpes du sud). Depuis, chaque été, les essais se poursuivent in situ, en association étroite avec les interférométristes de l'OCA (Nice et plateau de Calern). Depuis le 1er janvier 2012, l'unité LISE du Collège de France est hébergée à l'OCA en vertu d'une convention bipartite.

Accéder au site LISE