Bibliothèque de l'Institut des hautes études chinoises

Bibliothèque de l'Institut des hautes études chinoises

Présentation

L’Institut des hautes études chinoises (IHEC) a été fondé en 1921 par Paul Pelliot et Marcel Granet. Il a été placé sous l’administration du Collège de France en 1972. L’IHEC abrite une des plus importantes bibliothèques sinologiques d’Europe. Les collections dépassent les 250 000 volumes et on peut y consulter 1 500 titres de périodiques dont 400 vivants. La bibliothèque s’est trouvée enrichie, en 1953, par l’apport du fonds du Centre d’études sinologiques de l’université de Paris (anciennement Centre franco-chinois d’études sinologiques) qui était conservé à Pékin. Elle est spécialisée dans les recherches sur la sinologie classique. Elle conserve en particulier de nombreuses monographies locales anciennes (difangzhi地方志), probablement la plus importante d’Europe, et des collectanea (congshu叢書). Elle possède aussi une collection d’ouvrages rares (shanben善本). Citons parmi ceux-ci :

- le Baxun wanshou shengdian tushuo八旬萬壽盛典圖說. Il s’agit d’unjuzhenben聚珍本 ou édition réalisée avec des caractères mobiles, ce qui est assez rare, les Chinois ayant plutôt l’habitude d’imprimer leurs ouvrages sur des planches xylographiées, un procédé moins onéreux. Elle fut réalisée entre 1789 et 1792 sous la direction d’Agui 阿桂 (1717-1797), un haut dignitaire mandchou, au palais Wuying de la Cité interdite (l’imprimerie impériale). L’ouvrage célèbre le 80e anniversaire de l’empereur Qianlong 乾隆 (r. 1735-1796). Les chapitres 77 à 80 de ce très bel ouvrage renferment un recueil d’illustrations sur le cadre de vie au palais et à la capitale à l’époque de Qianlong.

- le Qingdai dianshi cejuan 清代殿試策卷 regroupe des copies de candidats à l’examen du Palais sous les Qing. Il s’agit d’un recueil de 33 copies originales allant de 1652 à 1904. Cet examen, présidé par l’empereur en personne, était le dernier, le plus prestigieux et le plus difficile. Il conférait le titre de docteur et donnait accès à la haute fonction publique. Parmi ces copies, les plus précieuses sont celles des trois majors (zhuangyuan狀元) : Lu Yuanwen 陸元文, Hu Renyu 胡任輿et Cai Yitai 蔡以臺reçus premier aux sessions de 1659, 1694 et 1757. Il semblerait que seul le Tōyō Bunko, au Japon, possède de tels documents.

- le Nanhuajing 南華經, « Classique de Nanhua », est le texte du Zhuangzi 莊子, nom du premier philosophe taoïste. Cette édition polychrome (sanse taoyin 三色套印) ponctuée présente le texte original ainsi que plusieurs commentaires. Le texte et le commentaire principal sont en noir et les autres commentaires en rouge ou en bleu. Ces derniers, bien que gravés, ressemblent à des notes ajoutées au pinceau. Cet ouvrage date du début du XVIIe siècle et constitue une pièce majeure dans l’histoire de l’imprimerie en Chine.

Conditions d'accès

Accès réservé aux chercheurs, enseignants et étudiants à partir du IIIe cycle. Les étudiants sont admis sur présentation d’une lettre de leur directeur de recherche.

Services Offerts

Consultation sur place, photocopie, lecture et photocopie de microfilms, prêt (réglementé), renseignements par courrier ou téléphone, recherches bibliographiques en ligne et sur place.

La gestion et le catalogage des acquisitions sont entièrement informatisés. L’informatisation rétrospective du catalogue du fonds ancien est en cours. Plus de 100 000 notices ont été saisies, dont environ 80 000 sont accessibles avec leurs écritures d’origine (chinois, japonais, coréen) sur le serveur du Collège de France et peuvent être consultées en cliquant sur l'adresse ci-dessous :

Adresse

Institut des hautes études chinoises
52 rue du cardinal-Lemoine
75231 PARIS Cedex 05
Escalier C, 1er étage

Horaires

Ouverture : du lundi au vendredi, de 10h00 à 18h00

Fermeture pendant les vacances universitaires de fin d’année ainsi que tous les matins durant le mois d’août. 

Contacts

Mme Delphine Spicq
Tél. : 01 44 27 18 08

Mme Delphine Spicq
Tél. : 01 44 27 18 08

Mme Esther Lin
Tél. : 01 44 27 18 94

Mme Wingfong Leung
Tél. : 01 44 27 18 79