Virtutes epidemicae

Les événements qui conditionnent notre présent interrogent nos habitudes, les modifient, nous obligent à évaluer nos comportements quotidiens, à en mesurer la pertinence dans des semaines de confinement. Pour l’auteur que je suis des Vertus communes (Paris, les belles Lettres, 2019) il s’agit d’observer s’il est nécessaire de nous munir d’un « supplément de sens », de puiser à des sources capables de renouveler notre regard sur l’ordinaire de la vie. La série de « vertus minimes » que je propose ici (douze encore comme les précédentes) voudrait nous introduire à la richesse de l’inaperçu de nos vies.