Eva Nielsen - Surimpression

© Nicolas Brasseur

Eva Nielsen se concentrera sur sa recherche du point de fusion ou de rupture entre geste pictural et impression mécanique pour faire émerger une fragmentation ordonnée : sérigraphie, traceur, transfert se confrontent à l'huile et à l'acrylique et construisent l'espace de la peinture.

E.I., acrylique et impression sur toile, 200 x 150 cm, 2011

Eva Nielsen est née en 1983 en France. Elle vit et travaille à Paris. Elle est représentée par la galerie Dominique Fiat. Elle a remporté en 2009 le Prix Thaddaeus Ropac et en 2013 le prix Art Collector. Peintre franco-danoise, elle élabore ses tableaux à partir d'une impression sérigraphique sur toile puis reprend à l’huile ces structures, souvent architecturales, créant ainsi des espaces incertains. Jouant sur la nature hétérogène de l'image ainsi obtenue, sa peinture s'apparente à une fusion intime des apparences photographiques et de la peinture à l'huile.

Accéder au site d'Eva Nielsen