Connaissance, vérité et démocratie

Le procéduralisme épistémique de David Estlund : une critique interne