Chimie douce et polymères : un mariage réussi

Processus non hydrolytiques : Un procédé sol-gel « sans eau »