Hommage à Ernest Renan

Le recours à l'épigraphie dans l'Histoire des origines du christianisme : un souci de renouvellement ou une coquetterie d'érudit ?