Les neoi et la neotas en Crète

Au livre IV (53-55) de ses Histoires, Polybe décrit la guerre civile qui déchira la cité de Gortyne de 221 à 219 av. J.-C., conflit dans lequel les neoi (ou neoteroi) s’opposèrent violemment aux presbyteroi. Cette rupture présentée apparemment comme « générationnelle » par l’historien grec a été longtemps associée à la création du corps de la neotas. Cependant, l’institution en question – dont Riet van Bremen a suggéré qu’elle n’avait rien à voir avec le contrôle du territoire, mais qu’il devait s’agir, plus vraisemblablement, d’un collège annuel de magistrats subalternes choisis parmi les jeunes aristocrates – remontait sans doute à une époque bien antérieure à cette crise politique tout à fait ponctuelle.