Biographie

Dominique Kerouedan est Docteur en Médecine, nommée Interne en 1985 à l’issue du Concours d’Internat dans la filière de Recherche Médicale, Docteur en Sciences, mention Épidémiologie et Santé Publique, titulaire d’un Master de Santé Publique de l’Université de Californie Berkeley, d’un Master de Recherche médicale de l’Université de Paris 6, d’une Licence en Droit, et de plusieurs diplômes d’université (Santé et développement, Politiques européennes de santé, Nutrition). Après avoir grandi en Afrique de l’Ouest, elle est scolarisée à Londres et fait ses études à la Faculté de Médecine Saint-Antoine à Paris, au cours desquelles elle fait des stages à Dakar, Brazzaville, Franceville, au Rwanda et aux Antilles françaises. Pendant sa spécialisation de recherche médicale, elle a contribué aux premières études épidémiologiques analysant les modes de transmission du virus du sida en Afrique et aux Antilles lors de l’émergence de la pandémie dans la seconde partie des années 1980.

Elle travaille depuis plus de vingt-cinq ans en appui aux politiques et aux systèmes de santé des pays en développement dans des contextes de médecine humanitaire (réfugiés Afghans au Pakistan, réfugiés Karens en Birmanie, enfants des rues et détenus à Madagascar), ou de santé et développement (programme sida en Côte d’Ivoire, réforme des systèmes de santé à Madagascar, ou d’évaluation des programmes et stratégies d’aide au développement en santé).

Expert indépendant en santé internationale depuis plus de dix ans, elle a contribué à l’évaluation des politiques de la France (MAEE et AFD) en faveur de la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement, dans le cadre des travaux réalisés par le Haut Conseil de la Coopération Internationale en 2002, commandités par le Premier ministre au Député le Docteur Pierre Morange en 2004, par le Gouvernement au Professeur Philippe Kourilsky en 2006, et par l’Initiative ESTHER France et ESTHER Europe. Revenue en Europe dans les années 2000, tout en retournant régulièrement en mission en Afrique, elle a acquis une connaissance politique et opérationnelle du Fonds européen de développement (Secrétariat des États ACP à Bruxelles, Bénin, Caraïbes anglophones), de la Banque mondiale (Côte d’Ivoire, Érythrée, PPP), de l’ONUSIDA (Côte d’Ivoire, Érythrée), du Fonds Mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme (pays, évaluation), des coopérations allemande et américaine, à partir de laquelle elle a développé des analyses relatives à la gouvernance mondiale de la santé et plus récemment aux enjeux géopolitiques de la santé mondiale.

Enseignante à Sciences Po depuis 2006-2007, elle est fondatrice et Conseillère scientifique de la spécialisation « Global Health » de l’École des affaires internationales de Sciences Po à Paris, proposée aux étudiants internationaux inscrits dans une dizaine de masters. Faisant bénéficier les étudiants de son réseau professionnel très international, Dominique Kerouedan a dirigé des équipes d’étudiants de Sciences Po pour conduire des études pour l’OCDE, l’OMS, Coordination Sud, Médecins du Monde, l’Initiative FACTS et développé des collaborations de stages spécialisés, ouvrant tout un réseau professionnel pour les étudiants en Master à Sciences Po.

L’objectif de ces enseignements à Sciences Po, selon son idée, est de familiariser les futurs leaders politiques, administrateurs nationaux et internationaux, journalistes, et quels que soient leurs métiers et leurs pays, aux enjeux de la santé des pays en développement et de la santé mondiale, afin qu’ils s’en emparent politiquement, contribuent à développer une vision politique et à réfléchir aux stratégies dont les populations et le monde de demain auront besoin, deviennent des acteurs crédibles et légitimes aux côtés des professionnels de santé. Le caractère unique des enseignements proposés à l’École des affaires internationales de Paris, est de ne pas limiter le contenu de la formation à une inspiration des formations professionnelles proposées par les écoles de santé publique, mais de privilégier la réflexion politique et stratégique sur des sujets nouveaux pour un public destiné à l’action politique ou la politique publique. 

Dans le cadre de ces enseignements, Dominique Kerouedan participe aux travaux d’un comité international sur les sciences de la santé du « Global MDP Program » coordonné par Columbia University. Dominique Kerouedan a dirigé 50 auteurs pour réaliser un ouvrage de référence sur la santé dans les pays en développement.

Dominique Kerouedan a créé depuis quelques années un réseau de fidélisation des étudiants et des enseignants afin de partager dans le long terme des savoirs, des travaux et des publications au fur et à mesure que l’actualité de la santé mondiale se déroule devant nous, egroup baptisé « worldhealth » par un de ses anciens étudiants américains à Sciences Po, Max Morel, devenu l’administrateur du egroup.

Télécharger le CV  [4642.0Ko]