Politique étrangère et diplomatie de la santé mondiale

Une société qui s'organise en dehors de l'État

Bassma Kodmani est directrice de l'Initiative Arabe de Réforme, un consortium d'instituts de recherche du monde arabe travaillant en partenariat avec des instituts européens et américains sur les questions de réforme et de transition démocratique dans le monde arabe. Au début du soulèvement en Syrie, elle a pris une part active à la fondation du Conseil national syrien (CNS) en 2011 dont elle a intégré le comité exécutif, travaillant notamment en tant que porte-parole et responsable des relations extérieures de l'organisation. Elle a occupé les fonctions de chargée de mission à la direction internationale du CNRS (2007-2009), chercheur associée au CERI – Sciences Po (2006-2007) et chercheur visiteur au Collège de France (2005-2006). De 1999 à 2005, elle a dirigé le programme Gouvernance et coopération internationale pour le Moyen Orient à la Fondation Ford, basée en Egypte avec pour mission de soutenir les institutions de recherche arabes au Moyen Orient et en Afrique du Nord. Elle est maître de conférences à l'Université Paris I Sorbonne et Marne-La-Vallée, détachée pour diriger l'Initiative arabe de réforme. En 1981, elle a créé et dirigé le programme d'études sur le Moyen-Orient et l'Islam à l'Institut Français des Relations Internationales jusqu'en 1998. Elle est auteur et directrice de plusieurs ouvrages et publications sur les conflits du Moyen-Orient, la sécurité régionale, l'évolution politique des sociétés arabes et les relations entre pouvoirs politiques et pouvoirs religieux. Son dernier livre Abattre les murs est paru en 2008.