La course à l'infiniment petit et ses challenges technologiques (séminaire du 1er février 2008)

La fabrication des circuits a été présentée dans le séminaire donné par Laurent Thénié, de Cadence Systems Design. Il a détaillé le principe lithographique de la fabrication, les longues et nombreuses étapes nécessaires, et les usines et leurs machines. Une génération de circuits est caractérisée par la taille du transistor, actuellement 65 ou 50 nanomètres. Des complications considérables sont induites par le caractère non-linéaire des gravures modernes, qui reposent sur des images bien plus fines que la longueur d’onde de leurs sources lumineuses. Enfin, il faut tester un à un tous les circuits fabriqués, car un seul problème de fabrication (par exemple, une seule poussière) suffit à rendre un circuit inopérant. Les tests sont faits à partir de longues séquences fournies par les outils EDA.

La fabrication est de fait très dissociée de la conception : les outils EDA définissent exactement ce qui doit être fabriqué et testé, et le fabriquant n’est pas du tout concerné par ce que fait le circuit. Un problème majeur est que le prix de l’usine augmente considérablement avec chaque génération, et atteindra bientôt des dizaines de milliards d’euros. Bien que l’objet qu’elle fabrique soit l’un des plus légers, l’industrie est une des plus lourdes !