Les questions du juriste : quelles protections pour les patients et les données ?

Avant de pouvoir y répondre, les juristes doivent identifier les questions que pose en droit l'utilisation de l'intelligence artificielle dans l'imagerie médicale. Le patient doit-il en être informé et y donner son consentement ? Quels sont ses droits sur les données le concernant (utilisation, conservation, effacement) ? Sur qui pèse la responsabilité du fait d'un dommage lié à leur mise en œuvre ?