Philosophie et histoire des concepts scientifiques - Réédition de la vidéo de la leçon inaugurale du Pr Hacking

  • fr

Une coproduction Collège de France - CNED

Extrait : Nous sommes aujourd’hui étrangement dépourvus de certitude dès lors qu’il s’agit de préciser ce qui, dans le monde, est l’oeuvre de l’homme et ce qui est l’oeuvre de Dieu, ou, selon l’expression consacrée, de la « nature ». Quelle est la part de nos travaux ? Quelle est la part qui se trouve totalement déterminée indépendamment de nous ? On a beaucoup discuté ce point lors de la décennie passée, souvent à l’aide du slogan de la « construction sociale ». J’espère que cette expression, et même une partie du débat, seront bientôt dépassées. Mais je doute que l’on puisse jamais en finir avec ce genre de questions qui me semblent bien à même de troubler l’esprit humain. Je ne suis donc pas de ceux qui parlent de la fin de la philosophie, ou de la métaphysique. Je pense même que nous ne faisons souvent qu’opérer une transmutation de questions anciennes dont certains aspects capitaux sont néanmoins laissés intacts. On a l’impression d’en avoir fini avec ses ancêtres, alors qu’en fait on ne fait que reprendre sous un autre jour ce qui était au coeur même de leur insatisfaction...