Biographie

Jean-François Joanny a commencé sa carrière au CNRS où il a occupé un poste de chargé de recherche au sein du laboratoire de physique de la matière condensée du Collège de France à Paris, puis à Lyon. Il a été nommé professeur de physique à l’université Louis-Pasteur à Strasbourg en 1989, puis professeur à l’université Pierre-et-Marie-Curie (UPMC) en 2003. Physicien, c’est avant tout un théoricien qui a travaillé sur divers aspects de la physique de la matière molle, puis de la physique pour la biologie.

Entre 2014 et 2018, il a été directeur général de la prestigieuse École supérieure de physique et chimie industrielles de la ville de Paris (ESPCI), où il a également enseigné.

À son arrivée à Paris à l’UPMC, il est devenu directeur du laboratoire de physique de l’Institut Curie, fonction qu’il a occupée jusqu’en 2012. Ses activités de recherche portent depuis sur la biophysique de la cellule et les processus cellulaires fondamentaux, la mécanique et la croissance des tissus et la physique du cancer en décrivant ces phénomènes biologiques à partir du concept de matière active.

Ses travaux font l’objet de 285 publications dans des journaux internationaux.

Jean-François Joanny a reçu plusieurs distinctions : médailles d’argent et de bronze du CNRS ou prix Ampère de l’Académie des sciences. Il a été membre junior et senior de l’IUF.

Principales distinctions scientifiques :

  • 1985 : médaille de bronze du CNRS 1985
  • 1986 : prix du Groupe Français des Polymères, partagé avec Ludwik Leibler
  • 1991-1996 : membre junior de l’Institut universitaire de France
  • 1993 : prix Langevin (physique théorique) de la Société Française de Physique
  • 2006-2016 : membre senior de l’Institut universitaire de France
  • 2007 : grand prix Del Duca de l’Institut de France (partagé avec J. Prost)
  • 2008 : médaille d’argent du CNRS
  • 2012 : prix Gentner Kastler des Sociétés allemande et française de physique
  • 2017 : prix Ampère de l’Académie des sciences

Recherche et activités scientifiques :

  • Passé : solutions de polymères, adsorption de polymères, copolymères, polyélectrolytes, gels polymères, suspensions colloïdales, mousses et émulsions, liquides aux interfaces, films minces de liquides, mouillage et capillarité, étalement, monocouches de Langmuir, membranes, films de savon.
  • Présent et futur : motilité cellulaire, membranes hors-équilibre pour la biologie, auto-organisation et moteurs moléculaires, cytosquelette, adhésion cellulaire, oscillations cellulaires, enzymes de restriction, cytokinèse, croissance de tissus et propriétés mécaniques, physique statistique de la matière active.