Présentation

La République des savoirs, une nouvelle unité de recherche

UPL9126554854383959750_republique_des_savoirs.jpg

Le 1er janvier 2014, le Centre national de la recherche scientifique, l’École normale supérieure de Paris et le Collège de France s’unissent pour créer une nouvelle unité de recherche : La République des savoirs : Lettres, Sciences, Philosophie (USR 3608). L’équipe regroupe des chercheurs en littérature, histoire et philosophie des sciences et des arts, ainsi que philosophie, autour de l’étude et de la transmission des œuvres et des courants de pensée constitutifs de l’histoire intellectuelle de l’Europe, sur une période historique qui s’étend de la fin du Moyen Âge au contemporain. Elle est dirigée par Antoine Compagnon.

            Le programme de recherche de la nouvelle équipe élargit les ambitions de l’association créée en 2008 par Marc Fumaroli, Respublica literaria, et prolongée par l’institution en 2009 d’une unité du CNRS, La République des lettres, dirigée par Antoine Compagnon.

            L’histoire européenne de la République des lettres, c’est-à-dire des échanges intellectuels, scientifiques, littéraires et artistiques, implique un décloisonnement des disciplines littéraires vers les arts, les sciences et la philosophie. La forte transdisciplinarité de la nouvelle équipe s’organise autour d’axes fédérateurs, tout en laissant une large place à l’approfondissement des disciplines présentes dans l’équipe.

            Quelques exemples de projets de recherche communs concernent les controverses scientifiques et littéraires à l’âge classique et contemporain, ou l’Europe intellectuelle et scientifique et la Première Guerre mondiale. Le programme Passage des disciplines porte sur l’organisation des disciplines scientifiques et littéraires, leur distribution et redistribution, à partir de l’observatoire privilégié qu’offre l’évolution des chaires au Collège de France au cours des xixe et xxe siècles. Le séminaire d’histoire de l’art L’Ornement se tient tous les mois au Collège de France.

            Les questions touchant au vivant requièrent tout particulièrement l’approche transdisciplinaire de l’équipe, tout comme l’étude du bouleversement des connaissances lié à la transformation des sciences biologiques ces soixante dernières années, les relation entre médecine et sciences humaines. Ou encore l’étude des catégories morales, autour de problématiques comme celles de la guerre et de la paix, de l’humanisme, des normes morales, des problèmes relatifs à l’éthique et à la politique du vivant aujourd’hui, du rôle qu’y jouent l’esthétique, l’écriture, la littérature.

Les six composantes de l’unité de recherche

Res literaria
Dans la continuité des travaux de Marc Fumaroli, professeur honoraire au Collège de France, elle met en lumière les relations entre lettrés, érudits, artistes et hommes de sciences qui ont forgé l’histoire de l’Europe en dépit des caractères nationaux, des conflits politiques économiques et confessionnels et s’attache à retrouver dans la modernité l’esprit de coopération de la République des Lettres.


Centre de recherche sur les relations entre littérature, philosophie et morale (CRRLPM)
Par une approche transdisciplinaire enrichissant notre relation entre philosophie, littérature et morale, initialement centré sur l’âge classique, le CRRLPM a pour particularité de rayonner selon les sujets abordés en amont jusqu’aux sources antiques et la réflexion morale, et en aval jusqu’aux problématiques contemporaines de l’éthique.

Centre Cavaillès
Le Centre de philosophie et d’histoire des sciences a la volonté d’associer différentes approches des sciences, philosophique, historique, sociologique et porte une attention particulière aux sciences du vivant, incluant la psychologie.

Mathesis
La composante Mathesis a été créée en octobre 2012. La conviction qui guide le travail de ses membres est qu’une approche strictement internaliste en histoire de la philosophie, centrée sur l’étude de tel ou tel auteur, gagne à être élargie de trois manières.

Centre international d’étude de la philosophie française contemporaine (CIEPFC)
Le centre se propose d’accueillir et de développer les recherches autour de la philosophie française contemporaine, dans sa spécificité, sa diversité et son histoire et ses pratiques actuelles.


Pensée morale et normative
La composante réunit des chercheurs autour des problèmes de philosophie morale contemporaine des plus théoriques aux plus appliqués.


Retrouvez l'unité de recherche « La République des savoirs »