Signature d'un contrat de collaboration avec le groupe Total dans le domaine de la transformation du dioxyde de carbone en hydrocarbures et en alcools en utilisant de l'énergie électrique renouvelable

8 février 2019

Le Collège de France se félicite de la signature d’un contrat de collaboration avec le groupe Total dans le domaine de la transformation du dioxyde de carbone en hydrocarbures et en alcools.

Le développement à grande échelle des énergies renouvelables intermittentes, solaire et éolien, nécessite la mise au point de technologies innovantes de stockage de l’énergie. À côté du stockage électrochimique (batteries), le stockage chimique qui consiste en la conversion de ces énergies renouvelables en carburants (hydrogène ou hydrocarbures) et produits chimiques constitue une stratégie d’un très grand intérêt.

Face à ces enjeux, le Collège de France, plus particulièrement le laboratoire du Pr Marc Fontecave, titulaire de la chaire de Chimie des processus biologiques, s’est associé au groupe Total, par un contrat de collaboration d’une durée de 5 ans, signé en janvier 2019, pour développer un projet original de transformation du dioxyde de carbone en hydrocarbures (par exemple éthylène) et en alcools (par exemple éthanol) utilisant de l’énergie électrique renouvelable.

L’objectif est de découvrir de nouveaux catalyseurs, efficaces, stables et bon marché, pour effectuer cette transformation, d’en comprendre, à travers des approches expérimentales et théoriques couplées, les mécanismes intimes et de les utiliser dans des dispositifs technologiques pratiques de type électrolyseurs.

Ce projet s’appuie sur un couplage fort entre recherche fondamentale d’excellence et transfert technologique vers l’industrie et le monde économique.

Ce partenariat entre Total et le laboratoire du Pr Marc Fontecave va permettre de construire au Collège de France une plate-forme expérimentale de haut niveau pour l’étude de ces catalyseurs et dispositifs et d’accueillir de jeunes chercheurs (doctorants et post-doctorants), avec l’ambition de réussir, au bout de ces 5 années, des innovations technologiques de rupture dans le domaine du stockage de l’énergie et de la valorisation du CO2.

L'ambition de Total en matière de conversion du CO2

Total est un acteur majeur de l’énergie, qui produit et commercialise des carburants, du gaz naturel et de l’électricité à faible émission de carbone. Ses 100 000 employés s'engagent pour une énergie plus sûre, plus abordable, plus propre et accessible au plus grand nombre.

Actif dans plus de 130 pays, son ambition est de devenir le leader de l'énergie responsable. Conformément à cela, Total affecte jusqu'à 10 % de son budget de recherche et développement au domaine de la capture, du stockage et de la valorisation du CO2 (CCUS), afin de participer à l'atténuation du changement climatique et de se préparer à de nouvelles opportunités commerciales.

Dans ce contexte, Total développe un portefeuille de produits à base de CO2 obtenus par conversion chimique, destinés aux marchés de masse à long terme. Sa collaboration avec le Collège de France constituera la pierre angulaire de l’évaluation et de la préparation de la réduction électrolytique industrielle du CO2 en produits chimiques et combustibles.

Total's ambition in CO2 conversion

Total is a major energy player, which produces and markets fuels, natural gas and low-carbon electricity. Our 100,000 employees are committed to better energy that is safer, more affordable, cleaner and accessible to as many people as possible. Active in more than 130 countries, our ambition is to become the responsible energy major. In line with this ambition, we allocate up to 10 % of our R&D budget to the area of Carbon Capture Usage and Storage (CCUS), to participate to climate change mitigation and prepare for new business opportunities. In this context, we develop a portfolio of CO2-based products obtained via chemical conversion, targeting mass markets in the long term. Our collaboration with Collège de France will be a cornerstone for the evaluation and preparation of industrial CO2 electro-reduction to chemicals and fuels.