Claudine Tiercelin

Claudine Tiercelin

Claudine Tiercelin est depuis 2010 professeur au Collège de France, titulaire de la Chaire de Métaphysique et Philosophie de la connaissance. S’inscrivant résolument dans la tradition rationaliste de la philosophie française, ses travaux s’organisent autour de trois axes depuis toujours étroitement corrélés, l’héritage du pragmatisme classique (notamment peircien) dans la philosophie contemporaine, la métaphysique et la philosophie de la connaissance. Elle s’emploie tout particulièrement à montrer comment la redéfinition de la connaissance qu’elle propose (La connaissance métaphysique, Fayard, 2011) oblige à repenser la nature même du domaine et de l’enquête métaphysiques et à mieux intégrer ces deux domaines artificiellement distingués que sont la métaphysique et l’épistémologie. Elle a publié notamment La Pensée-signe (J. Chambon, 1993), Peirce et le pragmatisme (PUF, 1993), Hilary Putnam, l'héritage pragmatiste (PUF, 2002), Le doute en question : Parades pragmatistes au défi sceptique (Éd. de l'Éclat, 2005, réédition 2016) et Le Ciment des choses (Ithaque, 2011). Elle est également membre de l’Institut Jean Nicod (PSL) et de l’Academia Europaea.