Présentation

Activités de recherche de la chaire « milieux bibliques »
Les activités de recherches se déroulent surtout dans le cadre de l’équipe des études ouest-sémitiques et bibliques.
Plus particulièrement les recherches actuelles du professeur portent sur les traditions de la sortie d’Égypte et de de la formation du livre de l’Exode. Une grande maison d’édition américaine spécialisée en études bibliques a signé un contrat avec Th. Römer pour la publication d’un commentaire sur le livre biblique de l’Exode, qui tienne compte des nouvelles orientations des recherches bibliques. Contrairement à la grande majorité des commentaires, celui-ci ne se basera plus sur l’hypothèse documentaire mais prendra son point de départ sur l’hypothèse d’une première mise par écrit des traditions sur Moïse à l’époque néo-assyrienne. La bibliographie abondante nécessitera l’établissement d’un dossier et l’aide d’un collaborateur. Les différentes hypothèses auxquelles aboutiront les recherches littéraires et historiques seront présentées lors des cours au Collège de France.

Recherches sur le Pentateuque
Les collaborations fructueuses avec l’équipe « ProPent » de l’Université de Prétoria qui ont débuté en 2011 sont appelées à se poursuivre. Le professeur Römer a d’ailleurs reçu le titre de « professeur extra-ordinaire » de l’Université de Pretoria. Ces colloques avec les collègues sud-africains et quelques invités européens offrent un cadre idéal pour aborder ouvertement des points débattus dans un cadre serein qui fait parfois défaut dans le contexte des recherches sur le Pentateuque. Les publications de R. Rendtorff et H. H. Schmid qui mirent radicalement en question la vision traditionnelle de la formation du Pentateuque ont paru en 1976.
En 2016, après 40 ans d’errance, ce sera le moment de réunir des chercheurs d’Europe, des États-Unis et d’Israël travaillant avec des modèles différents, dans le but de confronter différentes approches et présuppositions. Un tel atelier pourrait avoir lieu dans les locaux de la Fondation Hugot. Différents chercheurs proposeront des analyses sur le même texte ; dans un deuxième temps on cherchera à comparer ces analyses et engagera une discussion sur les décisions méthodologiques et les résultats obtenus.