Face au LĂ©viathan, 3 : morphologie et histoire

Le cours se relance sur les formes chrétiennes de l’incorporation à partir de différentes études de cas (le principe féminin du gouvernement franciscain sicut mater, la Vierge de miséricorde et le sein d’Abraham, comme autant d’exemples de l’indécision sexuelle de l’anthropologie chrétienne). Sur le plan figuratif, la métaphore organiciste du portrait du roi en procède évidemment. Mais dans le cas hobbesien, la « personne fictive » du souverain institue plutôt une métaphore artificialiste : de la multitude instituante, le Léviathan fait le peuple institué, dans lequel se reconnaissent les individus qui le composent. En suivant les transformations de ces formes composites, notamment par l’acclimatation française de la figure du Léviathan dans les portraits du roi aux XVIIe et XVIIIsiècles, on s’interroge encore sur la réversibilité des fictions politiques dans des formes parodiques ou subversives.