Quelques articles en ligne

2014

« La conspiration des émotions », Critique, 810, novembre 2014 (“Ingouvernables”), p. 869-880.

« Un mauvais geste de Dello Delli. Les marques de la prééminence sociale entre artistes (Italie, XVe-XVIe siècles) », dans Jean-Philippe Genet et E. Igor Mineo dir., Marquer la prééminence sociale, Paris-Rome, Publications de la Sorbonne-Publications de l’École française de Rome, 2014 (« Le pouvoir symbolique en Occident (1300-1640) », VI),p. 259-282.

2013

« Religion civique, religion civile, religion séculière. L’ombre d’un doute », Revue de synthèse, 134, 2013, p. 161-183.

2012

« Sur la ligne de partage des eaux entre histoire et fiction : le nom propre », Circé. Histoires, Cultures & Sociétés, 1, 2012.

« L’implicite du signe architectural : notes sur la rhétorique politique de l’art de bâtir entre Moyen Âge et Renaissance », Perspective, 2012-1, p. 173-180.

2011

« On nomme littérature la fragilité de l’histoire », Le Débat, 165, mai-août 2011, p. 41-56.

2010

« “Toute littérature est assaut contre la frontière”. Note sur les embarras historiens d’une rentrée littéraire », Annales HSS, 65-2, 2010, p. 441-467.

2009

« La lettre et la voix : aperçus sur le destin littéraire des cours de Georges Duby au Collège de France à travers le témoignage des manuscrits conservés à l’IMEC », Le Moyen Âge, CXV-3/4, 2009, p. 487-528.

2008

« Von Alberti zu Macchiavelli : die architektonischen Formen politischer Persuasion im Italien des Quattrocento », Trivium, 2–2008.

« Palimpsestes ambrosiens : la commune, la liberté et le saint patron (Milan, XIe‑XVe siècles) », dans Pierre Chastan dir., Le passé à l’épreuve du présent. Appropriations et usages du passé au Moyen Âge et à la Renaissance, Paris, PUPS, 2008, p. 15-37.

2006

« Hof, Stadt und öffentlicher Raum. Krieg der Zeichen und Streit um die Orte im Mailand des 15. Jahrhunderts », dans Werner Paravicini et Jörg Wettlaufer dir., Der Hof und die Stadt. Konfrontation, Koexistenz und Integration im Verhältnis von Hof und Stadt in Spätmittelalter und Früher Neuzeit, 9, Ostfilden, Thorbecke, 2006 (Residenzenforschung, 20), p. 229-248.

« Milano e i suoi sobborghi : urbanità e pratiche socio-economiche ai confini di uno spazio incerto (1400 ca.–1550 ca.) », Società e storia, 112, 2006, p. 235-252.

2005

« “Tournez les yeux pour admirer, vous qui exercez le pouvoir, celle qui est peinte ici”. La fresque dite du Bon Gouvernement d’Ambrogio Lorenzetti », Annales HSS, 6, 2005, p. 1137-1199.

« Le génie de l’athéisme », Afrique et histoire, 3, 2005, p. 103-120.

2003

« La mémoire disputée : le souvenir de saint Ambroise, enjeu des luttes politiques à Milan au XVe siècle », dans Hanno Brandt, Pierre Monnet, Martial Staub dir., Memoria, communitas, civitas, Paris-Francfort, Thorbecke (Beihefte di Francia), 2003, p. 201-221.

2001

« Water and power in Milan, c. 1200-1500 », Urban History, 28, 2, 2001, p. 180-193.

« L’architecte comme auteur. Théorie et pratiques de la création architecturale dans l’Italie de la Renaissance », dans Michel Zimmermann dir., Auctor et auctoritas. Invention et conformisme dans l’écriture médiévale. Actes du colloque de Saint-Quentin-en-Yvelines (14-16 juin 1999), Paris, 2001 (Mémoires et Documents de l’École nationale des Chartes, 59), p. 531-552.

1998

« Saint Louis, comédien et martyr : l’écriture d’une vie », Médiévales, 34, 1998, p. 69-77.

1997

« La statue équestre de Francesco Sforza : enquête sur un mémorial politique », Journal des savants, 1997-2, p. 421-499.