Du basculement dans la modernité étatique à la modernité introuvable : un concept revisité