Cosmopolitiques de la territorialité (suite)

La propriété comme faculté d'habiter la terre