Effraction des « barrières » de l'organisme par les microbes pathogènes

La barrière cutanée, l'autre grande interface avec le monde microbien, commensalisme et pathogénicité