Jean-Pierre Abel-Rémusat et ses successeurs. Deux cents ans de sinologie française en France et en Chine

Jean-Pierre Abel-Rémusat

Du mercredi 11 au vendredi 13 juin 2014 au Collège de France, Amphithéâtre Maurice Halbwachs, 11 place Marcelin Berthelot, Paris 5e et à l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 23 quai de Conti, Paris 6e. Grande salle des séances du Palais de l’Institut de France.

Traduction simultanée français et chinois au Collège de France.

Colloque organisé par l'Institut des Hautes Études Chinoises du Collège de France et par le Centre de recherches sur les sinologies étrangères de l'Université des Langues étrangères de Pékin, pour le bicentenaire de la chaire d'études chinoises au Collège de France
Créée par Louis XVIII par ordonnance du 29 novembre 1814, la chaire de « Langues et littératures chinoises et tartares mandchoues » du Collège Royal (futur Collège de France) fut confiée à un jeune savant largement autodidacte, Jean-Pierre Abel-Rémusat (1788-1832).
Pendant sa trop courte carrière au Collège, Abel-Rémusat fonda ce qu’on peut bien appeler la « sinologie professionnelle », renouant avec les savoirs accumulés depuis quelque deux siècles par les missionnaires et leurs correspondants européens tout en les renouvelant de fond en comble et en leur appliquant une nouvelle rigueur scientifique.

Cette célébration du bicentenaire de la chaire d’études chinoises au Collège de France honorera dûment l’oeuvre impressionnante d’Abel-Rémusat. Elle évoquera également les contributions de ses successeurs au Collège, et s’attachera enfin à étudier les échanges entre sinologie française et sinologie chinoise pendant les deux siècles écoulés.

 

Télécharger le programme  [1710.0Ko]