La République et l’État en France, 1360-1740

« La respublique françoyse » est une invention du roi Charles V et de ses contemporains. À la suite des bouleversements politiques des années 1350 et des traités de Brétigny et de Calais, le « sage roi », ses légistes, des philosophes, comme Nicole Oresme, et les citoyens doivent protéger l’intégrité territoriale du royaume. S’emparant du vocabulaire des États de 1356-1357, les ordonnances royales parlent du « bien de la chose publique » ; mais aussi du respect du ressort et de la souveraineté royale (dans un sens tout autre que celui de Bodin). Nous essayons d’analyser quatre moments clés de l’évolution de cette « respublique françoyse » et de l’État qui l’a remplacée vers 1600 : la naissance de cette « respublique » (1355-1405) ; la Guerre du Bien Public (1465) ; le règne d’Henri IV ; et l’apogée de l’État sous Louis XIV. En guise de transition avec la deuxième conférence, nous abordons la question de la renaissance du bien public, sous Louis XV, dans une forme tout autre que celle du XVIe siècle.