Jacqueline de Romilly

Chaire de la Grèce et la formation de la pensée morale et politique (1973-1984)

Leçon inaugurale publiée sous le n° 65 (épuisée)
English summary at the end of the page

Biographie

Née en 1913, à Chartres, décédée le 18 décembre 2010

Fille de Maxime David, professeur de philosophie, tué à la guerre en 1914, et de Jeanne Malvoisin, plus tard écrivain.

A fait ses études à Paris (lycée Molière, lycée Louis-le-Grand, E.N.S. de la rue d'Ulm et Sorbonne). En 1930, prix en latin et en grec au Concours général, la première année où les filles pouvaient concourir. Agrégée des lettres en 1936, docteur ès lettres en 1947.

Carrière professionnelle :

Professeur dans l'enseignement secondaire en 1939-1940 (Bordeaux et autres villes), nommée en première supérieure au lycée de jeunes filles de Versailles, puis assistante à la Sorbonne, bientôt professeur de langue et littérature grecques à l'Université de Lille (1949-1957), puis à la Sorbonne (1957-1973) ; nommée au
Collège de France à cette date (chaire : la Grèce et la formation de la pensée morale et politique) ; professeur honoraire en 1984.

A exercé en outre diverses fonctions d'enseignement (E.N.S., jurys de concours, etc.) et diverses présidences d'associations (Ass. des Études Grecques, des lauréats au Concours Général, Ass. Guillaume Budé).

Membre de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres depuis 1975 et de l'Académie française depuis 1989.
Membre correspondant de diverses académies étrangères : Ac. du Danemark (1961), British Ac. (1967), Ac. de Vienne (1968), d'Athènes (1975), de Bavière (1976), des Pays-Bas (1977), de Naples et de l'American
Academy of Arts and Sciences (1988), de Turin (1989).

Distinctions honorifiques :

Docteur Honoris Causa des Universités d'Oxford, d'Athènes, de Dublin, de Heidelberg, de Yale, de Montréal.
Titulaire du Österreichische Ehrenzelchen für Wissenschaft und Kunst (Vienne) depuis 1981. Membre d'honneur de diverses sociétés savantes, en Angleterre, en Grèce, aux États-Unis, etc...

Divers prix dont le prix Onassis pour la culture en 1995. A reçu d'autre part, la même année, la nationalité grecque.
Nommée ambassadeur de l'hellénisme en mars 2000, désignation faite par Athènes et communiquée ultérieurement.
Prix « Humanisme et médecine » décerné par le Collège International de pathologie vasculaire.
Élevée à la dignité de grand Croix de l'ordre National du mérite (mai 2002)
Septembre 2004. Diplôme d'honneur du Centre d'Études d'Ithaque.

Dernière publication

L’histoire des mots illustre aussi celle des valeurs
Jacqueline de Romilly
Col. La mémoire du Collège de France
Paris, Éditions Montparnasse, 2010

Bibliographie

Articles et Conférences

- « La Grèce antique et l'unité de l'Europe » dans Salamandra, août/sept 2003.
- « Isègoria et la création de la démocratie grecque », (Audencia), à Nantes, le 21 oct. 2003.
- « Mythe et tragédie dans la Grèce antique », discours à l'ENS, 22 nov.2003.
- « Le partage », Académie Universelle des Cultures, 25 nov. 2003.
- Entretien publique, Institut St. Pie X, 17 nov. 2003.
- Conférence d'ouverture sur L'Humanisme à la Renaissance au colloque de l'Université de Lyon, 3 déc. 2003.
- « Démocratie et théatre dans l'Athènes du Ve siècle », conférence au Ministère de la Santé, 28 janv. 2004.
- « Des mythes à la tragédie grecque », Academia (Senlis) 14 fév. 2004.
- « Le débat dans la démocratie Athénienne », conférence à l'IPC (Facultés libres de Philosophie et de Psychologie), le 9 mars 2004.
- Trois conférences faites pour la croisière de la musique, en sept. 2002 (sur les Sirènes et Arion, Phèdre et Ariane, et le Ve siècle athénien).
- «Le miracle grec », conférence nouvelle, faite à l'Université Interâges de Versailles, le 20 nov. 2002.
- «La paix dans l'Antiquité », exposé fait à l'UNESCO pour le colloque sur « Imaginer la paix », organisé par l'Académie Universelle des Cultures, le 19 déc. 2002.
- Médecine et politique, conférence faite au Musée de l'emploi et de la solidarité, le 17 octobre 2001.
- Le miracle grec, conférence faite à l'Université Inter-âges de Versailles, le 16 novembre 2001.
- Pour Ariane, conférence en collaboration avec André Miquel, à la Fondation Singer-Polignac, le 20 octobre 2001.
- Brèves interventions dans de nombreux colloques, dont : le colloque en Sorbonne « Le grec et le latin aujourd'hui, rencontres autour d'une passion », le 25 octobre 2001 et le colloque International sur l'histoire de la langue grecque (Paris, Expolangues, le 19 février 2002).
- 16/17 octobre 2004. Divers exposés dans la région de Genève sur mes recherches.
- 20 octobre 2004. Conférence à l'École nationale des Beaux-Arts : « Homère, images, souvenirs » (A paraître dans le Bulletin de l'Association G. Budé).
- 4 décembre 2004. Conférence à l'Assemblée générale internationale du Nexus Institute à Rotterdam : « Une éducation pour l'Europe » (en angl.).
- 15 janvier 2004. Conférence pour l'Institut des Hautes Études de la Défense nationale, donnée à l'École militaire.
- 8 février 2005. Conférence faite à Église réformée de France (Paroisse du St. Esprit) : « La Loi, garante de la liberté ».
- 2 mai 2005. Texte envoyé pour le colloque sur Les valeurs de l'Europe.
- 20 mai 2005. Texte envoyé pour les rencontres du handicap, à UNESCO.
- Nombreuses interventions brèves, sur la démocratie, l'enseignement, ou bien, portant... sur la vieillesse !

Principaux ouvrages :

Sous des dehors si calmes (nouvelles), éd. de Fallois, déc. 2002, 165 p. Direction et présentation de : La Grèce antique les plus beaux textes d'Homère à Origène, par Danielle Jouanna et Simina Noïca, Paris, Bayard Compact et Les Belles Lettres, 2003, 1 030 p.
- Thucydide et l'impérialisme athénien, la pensée de l'historien et la genèse de l'oeuvre. Thèse, Paris, Les Belles-Lettres, 1947, 326 p. (ouvrage traduit en anglais).
- Édition et traduction de Thucydide pour la Collection des Universités de France, Livre I en 1953, II en 1962, IV et V en 1968, VI et VII en 1955, ce volume étant publié en collaboration avec I. Bodin.
- Histoire et raison chez Thucydide, Paris, Les Belles-Lettres, 1e éd. : 1956, 314 p.
- La crainte et l'angoisse dans le théâtre d'Eschyle, Paris, Les Belles-Lettres, 1e éd. : 1958, 123 p.
- L'évolution du pathétique, d'Eschyle à Euripide, Paris, PUF 1901, Les Belles-Lettres 1980, 148 p.
- Time in Greek Tragedy, Cornell Univ. Press. 1968, 180 p. (ouvrage traduit en français, chez Vrin, en 1971).
- Nous autres professeurs, Paris, Fayard, 1969, 119 p.
- La tragédie grecque, Paris, PUF, coll. SUP, 1970, 192 p., 3e éd. : coll. Quadrige, 1982 (ouvrage traduit en grec).
- La loi dans la pensée grecque, des origines à Aristote, Paris, Les Belles-Lettres, 1971, 267 p.
- Eschyle, les Perses, et Sophocle, Ajax : deux petites éditions collectives aux PUF (Erasme, 1974 et 1976).
- Problèmes de la démocratie grecque, Paris, Hermann, 1975, 198 p. (ouvrage traduit en espagnol).
- Magic and Rhetoric in ancient Greece, Harv. Univ. Press, 1976, 108 p.
- The Rise and Fall of States according to Greek Authors (Mich. Univ. Press, 1977, 100 p.).
- La douceur dans la pensée grecque, Paris, Les Belles-Lettres, 1979, 347 p.
- Précis de littérature grecque, Paris, PUF, 1980, 284 p. (traductions en diverses langues).
- L'enseignement en détresse, Paris, Julliard, 1984, 223 p.
- " Patience, mon coeur " : l'essor de la psychologie dans la littérature grecque classique, Paris, Les Belles-Lettres, 1984, 243 p.
- Perspectives actuelles sur l'épopée homérique, Paris, PUF (Essais et conférences du Collège de France), 1983, 41 p.
- Homère, Paris, PUF, Coll. " Que sais-je ? ", 1985.
- La modernité d'Euripide, Paris, PUF, 1986.
- Sur les chemins de Sainte Victoire, Paris, Julliard, 1987 (190 p. + ill.).
- Les grands sophistes dans l'Athènes de Périclès, Paris, B. de Fallois, 1988.
- La Grèce antique à la découverte de la liberté, Paris, B. de Fallois, 1989, 206 p.
- Thucydide, introduction, traduction et notes, Paris, Robert Laffont (coll. Bouquins), 1990.
- La construction de la vérité chez Thucydide, Paris, Julliard, (Conférences, essais et leçons du Collège de France), 1990, 150 p.
- Ouverture à coeur, (roman), Paris, B. de Fallois, 1990, 291 p.
- Pourquoi la Grèce ? B. de Fallois, 1992.
- Les oeufs de Pâques, nouvelles, B. de Fallois, 1993.
- Lettre aux parents sur les choix scolaires, B. de Fallois, 1994.
- Rencontres avec la Grèce antique, B. de Fallois, 1995.
- Tragédies grecques au fil des ans, Les Belles-Lettres, 1995.
- Alcibiade, B. de Fallois, 1995.
- Jeux de lumières sur l'Hellade, éd. Fata Morgana, 1996.
- Hector, B. de Fallois, 1997.
- Le trésor des savoirs oubliés, B. de Fallois, 1998, 190 p.
-Roger Caillois hier encore, éd. Fata Morgana, janvier 2002, 37 pages.
- Une certaine idée de la Grèce, Entretiens avec Alexandre Grandazzi, éd. De Fallois, sept. 2003, 268 p.
- De la flûte à la lyre, Fata Morgana, janv. 2004, 124 p.
- Petites leçons sur le grec ancien, Jacqueline de Romilly, Monique Trédé, Paris, Stock, 2008.
- Rééditions diverses et traductions des livres antérieurs.
- Publication de conférences antérieures, en particulier :
La Grèce et la Méditerranée,
Revue Générale, nov. 2001, p. 7-12.
La médecine et l'art de la parole, Journal des maladies vasculaires, juin 2001, p. 157-160.
L'élan démocratique dans l'Athènes ancienne, de Fallois, fév. 2005, 154 p.
Réédition de Histoire et raison chez Thucydide, Les Belles Lettres, 04.2005, 314 p.

English summary

Jacqueline de Romilly, born Jacqueline David, in 1913, became professor at the Collège de France in 1973. She had taught greek language and litterature all her life long, in schools and universities, among which the Sorbonne. At the Collège de France her chair was called « Greece and the formation of moral and political
ideas ». Her interest was centred on Thucydides : she wrote her thesis about the historian (Thucydides and Athenian Imperialism) and produced with Raymond Weil the edition and translation of this author in the Collection of French Universities (Budé) ; but her interest soon widened to the different authors of the fifth century B.C. and she tried to describe the growth and development of all the main ideas which the ancient Greeks introduced and which are still in use to day, for instance the idea of power, or of freedom, or the new teaching and philosophy introduced by the Sophists and so on ; she was also interested in longer developments from Homer to Plutarch, for instance with the idea of kindness and tolerance. She still works along these lines, and her activity in this field has been rewarded by several honorary degrees or elections as corresponding member in several foreign Academies. But, since she retired, she also took an active part in defending the importance of greek and latin studies in french education. She wrote several books about education, founded with some colleagues an Association for preserving literary education (SEL) and gave many articles and even interventions in the press and the medias.