Raymond Aron Chaire de Sociologie de la civilisation moderne (1970-1978)

Biographie

  • fr

Né le 14 mars 1905 à Paris
Décédé le 17 octobre 1983

Études

  • Baccalauréat, 1922
  • Khâgne au Lycée Condorcet à Paris, 1922-1924
  • Étudie la philosophie à l’École normale supérieure de Paris où il se lie d’amitié avec Jean-Paul Sartre, Paul Nizan, Georges Canguilhem, 1924-1928
  • Reçu premier à l’Agrégation de philosophie, 1928

Carrière

  • Service militaire au Fort de Saint-Cyr, 1928-1930
  • Lecteur à l’Université de Cologne, 1930-1931
  • Pensionnaire à la Maison Universitaire de Berlin, 1931-1933
  • Professeur au Lycée du Havre en remplacement de Jean-Paul Sartre, 1933-1934
  • Secrétaire du Centre de documentation sociale de l’École normale supérieure et professeur à l’École normale supérieure de Saint-Cloud, 1934-1939
  • Soutient avec succès sa thèse de philosophie, 1938
  • Élu Maître de conférences de philosophie sociale à l’université de Toulouse, 1939
  • Mobilisé et affecté comme sergent à la Station météorologique n° 1 au nord de Mézières, 1939-1940
  • Exil à Londres où il rencontre le général De Gaulle, rejoint les Forces françaises libres, devient rédacteur en chef du journal La France libre (Londres), 1940-1944
  • Retour en France. Participe à la création du journal Les Temps modernes. Devient directeur du Cabinet d’André Malraux, ministre de l’Information, 1944-1945
  • Professeur à l’École nationale d’Administration de Paris et à l’Institut d’études politiques de Paris, 1945-1952
  • Démissionne du gouvernement de De Gaulle en janvier 1946. Entrée à Combat où il devient éditorialiste jusqu’en juin 1947 puis au Figaro où il restera pendant 30 ans, 1946-1947
  • Professeur de sociologie à la Sorbonne, 1955-1968
  • Élu à l’Académie des sciences morales et politiques, 1963
  • Directeur d’études à l’École pratique des hautes études (VIe section), puis à l’École des hautes études en sciences sociales jusqu’à sa retraite. Crée le Centre de sociologie européenne avec pour assistant Pierre Bourdieu, 1960-1978
  • Professeur titulaire de la chaire de Sociologie de la civilisation moderne au Collège de France. Leçon inaugurale « De la condition historique du sociologue », 1970-1978
  • Éditorialiste à L’Express, 1977-1983