Déc. 2015 : Sorcellerie à Manille

Avec : Roger Chartier, Patrick Boucheron, professeurs au Collège de France et Romain Bertrand, Le long remords de la Conquête. Manille-Mexico-Madrid. L’affaire Diego de Avila (1577-1580) (Seuil, 2015). 

Il m’a semblé que ce magnifique outil de transmission des savoirs qu’est le site du Collège de France pouvait, ou devait assumer la tâche d’être un espace de discussion des recherches les plus récentes. Sous le titre « Débats d’histoire » et, pour le moment, dans le cadre de ma chaire « Écrit et cultures dans l'Europe moderne », ces échanges, construits à partir de publications récentes, pourront faire connaître des travaux qui approfondissent notre connaissance du passé et transforment nos manières de penser, écrire ou lire l’histoire. Il ne s’agira pas de cours ou de séminaires rendus accessibles à distance par leur enregistrement, mais – comme dans un programme de radio – de conversations entre chercheurs à propos des perspectives nouvelles ouvertes par des recherches originales et audacieuses. Au début de chaque mois sera mis en ligne sur le site du Collège un nouveau « débat d’histoire ». 

Un procès en sorcellerie à Manille en 1577

Cette première conversation des « Débats d’histoire » sera consacrée au livre de Romain Bertrand, Le long remords de la Conquête. Manille-Mexico-Madrid. L’affaire Diego de Avila (1577-1580) (Seuil, 2015). Son point de départ est le procès fait à un enfant de onze ans et à deux femmes indigènes, accusées de sorcellerie, par le Gouverneur de Manille. Exceptionnel à bien des égards, ce procès permet de mieux comprendre plusieurs réalités profondes : les conflits entre les nouveaux administrateurs et les vétérans de la Conquête, le rôle des ordres missionnaires et les remords des conquistadors, ou encore la rencontre entre les servantes indiennes et celui des juges qui les soumettent à la torture. La présentation de cet ouvrage, faite en compagnie de Patrick Boucheron, permettra d’examiner comment l’association entre une approche micro-historique et un projet d’histoire connectée permet un regard neuf sur la colonisation espagnole et la rencontre entre les mots des conquérants et les silences des colonisés.

Long remords

Le Long remords de la Conquête
Manille-Mexico-Madrid : l'affaire Diego de Avila (1577-1580)
Romain Bertrand

Date de parution 01/10/2015 aux Éditions du Seuil

Accéder au site de l'éditeur