02 mai 2016
09:40 - 10:10
Amphithéâtre Marguerite de Navarre, Site Marcelin Berthelot
En libre accès, dans la limite des places disponibles

Intervenant(s)

Souleymane Bachir Diagne, Philosophe, Columbia University
URL de la vidéo

Nul n’est mieux placé que les philosophes africains – pour des raisons qui tiennent à leur situation de multilinguisme – pour faire l’expérience du fait que l’on pense toujours dans une langue et à partir d’elle, c’est-à-dire que l’idiome dans lequel on s’exprime incline (sans nécessiter) à penser dans une certaine direction. On philosophe donc toujours « en langues ». Mon propos consistera à montrer que prendre conscience de cet état de choses c’est savoir penser entre les langues, de langue à langue, et donc penser en traducteur. Je soutiendrai que c’est là une des tâches du philosophe, particulièrement en Afrique.