14 mai 2019
16:00 - 19:00
Salle 5, Site Marcelin Berthelot
En libre accès, dans la limite des places disponibles

Intervenant(s)

Romain Bertrand, CERI, Sciences Po-CNRS
Marielle Macé, EHESS
Philippe Artières, CNRS

Interventions

  • Patrick Boucheron – Introduction générale : faire progresser l’histoire
  • Romain Bertrand – Voyages en Étrurie. Art poétique et méthode historique
  • Marielle Macé – Notre responsabilité de parlants (et l'appui du poème)
  • Philippe Artières – Écrire le silence
URL de la vidéo

Introduction générale : faire progresser l’histoire – Patrick Boucheron (Collège de France)

URL de la vidéo

Voyages en Étrurie. Art poétique et méthode historique – Romain Bertrand (CERI, Sciences Po-CNRS)

URL de la vidéo

Notre responsabilité de parlants (et l'appui du poème) – Marielle Macé (EHESS)

URL de la vidéo

Écrire le silence – Philippe Artières (CNRS)

Résumé

Il est des êtres – certains ligneux, d’autres éthérés, d’autres encore tapis au creux de nos âmes – pour lesquels nous n’avons plus de mots. Ces êtres, la question n’est pas d’y croire, mais de les écrire, ou plus précisément de les décrire : de les convoquer dans nos récits par le moyen d’un lexique et d’une syntaxe. Or, des mondes tout à la fois proches et lointains dont traite l’historien – et aussi bien l’anthropologue –, le parler souvent s’est perdu. Peut-on ressusciter certains de ces lexiques ? Avant de s’y essayer, encore faut-il les inventorier. C’est à cette tâche que s’attelle le livre de Romain Bertrand, Le Détail du monde. L’art perdu de la description de la nature (2019). Après une introduction générale de ma part, la conversation s’engage sur la manière de poursuivre ce travail d’inventaire et de réinvention des possibilités d’une histoire à venir, dans les domaines du savoir les plus variés, en mobilisant notamment les notions d’attention, de composition et d’installation.