Les fonctions psychiques. Intuition, représentation, jugement 1/2 (séminaire 03/03/2015)

  • Brentano : la théorie aristotélicienne de l’inhabitation psychique
  • Le modèle synergique de la sensation
  • Le senti est dans le sentant
  • La sensation est l’acte commun (synergie) du sensible et du sentant
  • C’est ce modèle que vise Brentano en parlant d’inhabitation chez Aristote
  • Le mot Einwohnung n’est utilisé qu’une fois dans la Psychologie en contexte aristotélicien : là où Brentano analyse l’aporie du De anima, 425b15-16, correspondant au problème dit (aujourd’hui) « de la sensation consciente » : savoir si la vue se perçoit elle-même en percevant les couleurs, si l’ouïe perçoit son acte auditif en même temps qu’elle perçoit des sons
  • Les deux modèles de l’immanence dans la thèse de 1867 sur Aristote
  • « Immanence subjective », matérielle, physique, de la forme dans la matière (le sujet physique) et « immanence objective », immatérielle, psychique, de la forme dans l’âme (le sujet psychique)
  • Au delà d’Aristote avec Aristote : la théorie brentanienne des deux objets
  • Les deux théories brentaniennes des deux objets : ‘T2O’ et “T2O”
    • ‘T2O’ : tout acte psychique, outre son objet premier ou primaire (senti, perçu, pensé), se contient lui-même à titre d’objet second ou secondaire
    • “T2O” : la conscience de percevoir un objet contient la conscience de l’objet perçu
  • Lectures de Brentano
  • Mark Textor : la Dual Object Thesis : Any presentation directed on f-ing a is also directed upon a (co-presents a)
  • Chrudzimski : la « théorie du Médiateur »
  • Le choc de simplification : les cinq facteurs de la relation intentionnelle
  • Les deux principes de base :
    • P1 : « tout phénomène psychique contient en soi quelque chose à titre d’objet »
    • P2 : « tout acte psychique s’accompagne d’une conscience corrélative »
  • Les deux conséquences fondamentales :
    • C1 : tout acte psychique se contient lui-même à titre d’objet
    • C2 : Tout acte psychique a deux objets
  • Le modèle méréologique brentanien du psychisme comme structure d’auto-inclusion
  • La loi de Brentano : dès qu’un acte psychique est donné comme objet d’une connaissance interne concomitante, outre son rapport à un objet primaire, il se contient lui-même en totalité comme représenté et connu
  • Analyse du rapport d’auto-inclusion et extension au sentiment. Une contreproposition brentanienne « aristotélicienne » à l’immanence mutuelle augustinienne, et au modèle périchorétique de l’âme
  • L’auto-inclusion n’est pas un triple emboîtement
  • Fusion (Verschmelzung) contre emboîtement
  • Universalité de la représentation (Vorstellung)
  • Il n’y a pas d’état psychique sans représentation