Traverser les frontières

Amos Gitaï propose 9 séances autour du thème « Traverser les frontières ».

Ces séances, qui ont lieu chaque mardi, de 11h à 12h30, du 23 octobre au 11 décembre 2018, seront suivies d’un colloque, les 6 et 7 juin 2019. Il s’agira pour le cinéaste d’examiner, images à l’appui, les questions formelles et thématiques que cherche à construire son travail cinématographique, aussi bien du point de vue éthique et politique qu’artistique. Lors de chaque séance, les analyses d’œuvres qui permettront d’étayer les propositions théoriques seront accompagnées d’extraits de films qui n’auront pas vocation à illustrer le propos mais à le problématiser. Certaines séances se présenteront sous la forme d’un dialogue avec une personnalité choisie en fonction du thème.

« Chez Amos Gitaï, le voyage est inséparable de la frontière. On voyage parce qu’il y a des frontières, de toutes natures et dans tous les états (fermées, ouvertes, poreuses, apparentes, secrètes...). Le voyage est la forme et la frontière est la question[1]. »

Jean-Michel Frodon

[1] Jean-Michel Frodon, « Équation des frontières et des femmes », in A. Gitaï, J.-M Frodon, M.-J. Sanselme, Amos Gitaï, Genèses, éditions Gallimard, 2009, p.179.