Analyse du poème d'Arthur Rimbaud, Marine