« Un véritable « bric-à-brac » »