Marcel Proust m’attendait à la sortie de l’usine