Colligere

Colligere a pour vocation de présenter les activités des bibliothèques et archives du Collège de France ainsi que les recherches suscitées par leurs collections.

Nous souhaitons, grâce à ce carnet, mieux faire connaître les collections et les services offerts par les bibliothèques et archives du Collège de France, donner des informations sur les recherches menées sur certains des fonds, susciter de nouveaux travaux de recherche et faire connaître les métiers qui sont à l’œuvre.

Derniers billets publiés sur Colligere

HAL, Academia, ResearchGate : comment choisir ?

HAL, Academia, ResearchGate : comment choisir ?

Un chercheur ou une chercheuse qui veut déposer ses publications sur une archive ouverte pour leur donner une plus grande visibilité sur Internet est confronté.e à une offre abondante de sites, plateformes ou réservoirs. HAL, ResearchGate, Academia et le réservoir institutionnel de son université ou établissement de recherche sont les principales possibilités qui s’offrent à chacun.e pour signaler ses publications, voire déposer le texte intégral de ses articles.

Le dépôt dans l’outil de signalement de l’institution dont on dépend est parfois obligatoire, comme à l’université de Liège (toutes les publications des universitaires sont déposées dans Orbis). Restent HAL, ResearchGate et Academia. Comment choisir ? Faut-il choisir ?

Les archives à l'ère du numérique

Les archives à l’ère du numérique : le projet Renan Source

Depuis 2015, l’Institut des textes et manuscrits modernes (Item), laboratoire du CNRS et de l’École normale supérieure, héberge le projet Renan Source : une édition numérique des manuscrits d’Ernest Renan. Financé par le programme Émergence(s) de la Ville de Paris et mené par le Groupe Renan de l’Item, ce projet se propose de créer la première édition numérique du corpus manuscrit d’Ernest Renan d’après les documents originaux : manuscrits, documents biographiques, premières éditions des œuvres annotées par l’auteur, bibliothèque personnelle.

Kuzushi-ji, une écriture disparue ?

Kuzushi-ji, une écriture disparue ?

La bibliothèque des études japonaises, en collaboration avec le CRCAO (Centre de recherche sur les civilisations de l’Asie orientale, CNRS) a accueilli en février 2019 un atelier de lecture des Kuzushi-ji. Cet atelier, gratuit, est organisé régulièrement depuis 2011 par le NIJL (National Institute of Japanese Literature) et la EAJRS (European Association of japanese Resource Specialists).

Que sont les Kuzushi-ji ? En quoi consiste cet atelier ? Quel type de public assiste à cet événement et dans quel but ?