Les civilisations vues des États-Unis : naissance et déclin d'une notion impériale

Résumé

Depuis la fin du XIXsiècle, l’idée d’un monde divisé en grandes civilisations a été centrale dans les mondes universitaires et politiques des États-Unis. Pendant la guerre froide, le « monde libre », vu des États-Unis, plaçait en son centre le monde occidental, dans le voisinage des discours colonialistes tenus en Europe. Cette intervention se penchera sur l’émergence de la notion de civilisation, ses usages, sa popularisation aux États-Unis, jusqu’au fameux « choc des civilisations » de Samuel Huntington et, finalement, à son affaissement moral et politique depuis une vingtaine d’années.

Biographie

Pap Ndiaye, historien, professeur à Sciences Po Paris, est spécialiste de l’histoire des États-Unis et d’histoire comparée des minorités. Il s’intéresse en particulier à l’histoire des Africains-Américains ainsi qu’à l’histoire et à la sociologie des populations noires en France. Il a récemment publié Le Modèle noir : de Géricault à Matisse, la chronologie, Flammarion, 2019 et publie bientôt une Histoire du droit de vote aux États-Unis.