La guerre civile, la stasis et la réponse de Platon